Cordage

La gamme étant plétorique, il nous faut distinguer :

  • Les cordages pour l’amarrage & le mouillage : pour leur réalisation, nous trouvons deux matériaux : polyester ou polymamide et deux techniques : toronnage et tressage. Le polyamide est un matériau disposant d’un bon allongement dynamique, conseillé pour le mouillage. Le polyester résiste mieux aux UV et aux intempéries, davantage recommandé pour l’amarrage. Les cordages tréssés ou amarres dynamiques ne nécessitent plus obligatoirement d’amortisseurs d’amarrage ; ils restent très souples d’une grande maniabilité et d’une plus grande résistance mécanique.
  •  Les cordages pour drisses & écoutes : les cordages ont beaucoup évolué ces dernières années avec l’apparition des fibres exotiques en plaisance qui étaient jusqu’alors réservées à la compétition. Le diamètre utile a diminué au profit d’une résistance accrue. Une fois de plus, selon leur usage, en plaisance, vous priviligerez la gamme Equinoxe ou Braidline de chez Cousin-Trestec (plus polyvalente) ou la gamme Dyneestear ou Dynalight pour les régatiers davantage technique.

En fonction de vos besoins, l’équipe TamataShip pourra vous conseiller parmi ses nombreuses références auprès de ses nombreux fournisseurs : Cousin-Trestec, Lancelin, FSE Robline, Meyer-Sansboeuf…

no images were found

Lien Permanent pour cet article : http://www.tamataship.com/shipchandler/cordage-et-matelotage/cordage/